Loupe

Comment externaliser son système informatique sur le cloud

Les étapes de l’externalisation

Nos équipes sont souvent confrontées à la question de l’externalisation du système informatique de l’entreprise vers le cloud : comment celle-ci se déroule-t-elle ? Comment s’effectue la migration des données vers le cloud ? Comment aborder cette externalisation des données sereinement ? Y-a-t-il un risque de perte de données ? Externaliser mon système informatique d’accord, mais quel intérêt ?

Basculer votre système d’information vers le cloud

Autant de questions auxquelles nous avons souhaité fournir un éclaircissement via une infographie qui explique étape par étape, le cas d’une entreprise qui souhaite externaliser son système informatique sur le cloud.

Vous pourrez ainsi y voir le cheminement qui débute par :

– La mise en place d’un PRA (plan de reprise d’activité) pour une application critique avec un système de réplication des systèmes critiques

-Puis d’un hébergement en cloud managé 

-La création d’un cloud privé pour des ressources allouées et une autonomie totale

-Le cloud public

-La ré-internalisation via un cloud privé chez le client

– Le cloud hybride avec une interconnexion des infrastructures on-premise, hébergées chez Openhost, et sur le cloud public.

La migration progressive : du PRA au cloud hybride

N.B. : L’exemple ci-dessous ne reste bien sûr qu’un exemple et bien d’autres solutions d’externalisation peuvent être déployées en fonction de vos problématiques d’infrastructures.

étapes de l'externalisation du système d'information vers le cloud

Explication plus poussée de l’infographie :

A l’état initial, l’entreprise héberge l’ensemble des données au sein de ses locaux. Mais si un sinistre se déclenche (incendie, inondation…), l’activité risque d’être interrompue. Ainsi, le directeur et le DSI décident de faire un test sur le cloud en mettant en place un PRA (plan de reprise d’activité) pour une application critique pour l’entreprise. Si jamais un souci arrive dans les locaux, une réplication des systèmes est effectuée via le PRA et garantit un enregistrement de données afin de maintenir le fonctionnement de l’application.

Ce PRA est jugé utile et la réplication est effectivement importante pour la société. Allons donc plus loin et externalisons une application critique pour l’entreprise comme notamment la messagerie Exchange sur un cloud managé (Openhost gère l’infogérance de l’application, les mises à jour…) ! Celle-ci était auparavant hébergée en interne, sur une ancienne version, mieux vaut confier l’application à un hébergeur qui lui garantira des MAJ et l’exploitation des dernières versions pour plus de performance et une garantie de haute disponibilité. Openhost automatise la migration de la messagerie de façon à gagner du temps et de l’énergie.

Le PRA et la messagerie répondent aux besoins de l’entreprise qui désire créer une infrastructure avec des ressources qui lui seront dédiées et sur laquelle elle est autonome. Openhost lui crée un cloud privé où elle va héberger certaines applications métier en accès bureau distant (via des rôles TSE/RDS et les Windows serveur 2008R2).

L’entreprise a bien avancé sur l’externalisation dans le cloud mais elle se rend compte que vu sa clientèle localisée dans le monde entier, il serait judicieux d’exploiter des centres de données au plus proche de ses clients afin d’optimiser le temps de réponse, Openhost lui paramètre donc des ressources sur le cloud public de Microsoft azure au Brésil ou en Chine.

L’entreprise trouve que le cloud privé est une bonne alternative et décide de poursuivre et se dit que potentiellement, cela pourrait être bien d’en avoir chez elle, où elle pourra héberger d’autres applications, qu’Openhost interconnectera avec les applications hébergées sur ses machines virtuelles.

Enfin, étant donné que les données de l’entreprise sont hébergées sur plusieurs infrastructures : sur le cloud public, sur les machines virtuelles d’Openhost et chez le client, il est nécessaire de bien interconnecter l’ensemble des environnements, créant de facto, un cloud hybride.

Autres actualités