Windows Virtual DesktopBureau virtuel en mode Cloud

Les questions fréquentes

  • 1 Quels sont les scénarios possibles d’utilisation pour Windows Virtual Desktop ?

    Un environnement Windows Virtual DeskTop (WVD) s’adresse à toutes les entreprise quel que soit leur taille mais aussi aux éditeurs de logiciels.

    Que vous ayez 5 salariés ou 3000 vous pouvez trouver un avantage économique à mettre en place un bureau distant, que l’on nomme désormais bureau virtuel. 

    Si vous êtes un éditeur de logiciel métier avec un client lourd vous pouvez facilement proposer votre application dans un bureau Windows 10 ou en mode « Remote App ».

    Le service Windows Virtual Desktop sur Azure propose plusieurs usages:

    – Virtualiser des bureaux Windows  (usage identique à RDS/TSE)

    – Virtualiser des applications (mode remote app)

    – Gérer des bureaux et des applications Windows 10, Windows Server et Windows 7 avec une expérience de gestion unifiée

    – Configurer un déploiement Windows 10 multisession qui délivre une version complète de bureaux Windows 10 (c’est le mode qui va remplacer le RDS/TSE)

    – Virtualiser Office 365 ProPlus et l’optimiser pour une exécution dans des scénarios virtuels multiutilisateurs

    – Continuer à fournir des bureaux virtuels Windows 7 avec mises à jour de sécurité étendues gratuites

    – Tirer partie de l’accès en mode WEB via un navigateur HTML5 de vos applications Windows et de vos bureaux à distance 

     

     

    Si vous êtes éditeur de logiciels métier et que vous cherchez un moyen de proposer dans votre catalogue une offre Remote App ou bureau distant clé en main à vos clients. Nous serons ravis de vous accompagner dans la définition, la construction et le maintien en condition opérationnelle de cette nouvelle offre que vous pourrez proposer à vos client comme alternative à l’installation et à la maintenance d’un serveur local.

     

  • 2 Comment mes utilisateurs pourront-ils se connecter à WVD ?

    Une fois affectés, les utilisateurs peuvent se connecter à partir de n’importe quel appareil par le biais d’une application spécifique Virtual Desktop disponible en téléchargement en fonction des systèmes d’exploitation

    – Windows 

    – Mac OS 

    – Linux

    – Androïd 

    – iOS 

     

    Ou d’un simple navigateur web compatible HTML5 comme par exemple : Microsoft Edge/Internet Explorer, Safari (MacOS), Firefox (version 55) et Chrome. 

  • 3 Principe d'une architeture WVD avec une application métier

    En fonction de votre cahier des charges nous pouvons vous proposer des environnements de bureaux distants virtuels très différents. Dans de nombreux cas nous y trouverons les éléments suivants :

    – La suite office et l’ensemble des services Office 365 (OneDrive, Teams, Sharepoint…)

    – Azure AD pour la gestion des identités des utilisateurs et leur authentification

    – Le RDWEB et le Broker pour l’accès sécurisé au bureau virtuel

    – Le(s) serveur(s) Windows Virtual Desktop offrant un bureau virtuel Windows 10 aux utilisateurs (ou autre OS)

    – Le(s) serveur(s) Windows Remote App offrant une publication de l’application métier

    – Le(s) serveur(s) Windows ou Linux exécutant les moteurs des logiciels métiers ou d’autres applications

    – Le(s) serveur(s) de base de données si le client ne souhaite pas utiliser Azure SQL

  • 4 Quels sont les systèmes d’exploitation utilisables avec ce service ?

    Windows Virtual Desktop prend en charge les images de système d’exploitation x64 suivantes :

    – Windows 10 Entreprise multisession, version 1809 ou ultérieure

    – Windows 10 Entreprise, version 1809 ou ultérieure

    – Windows 7 Entreprise

    – Windows Server 2019

    – Windows Server 2016

    – Windows Server 2012 R2

    Windows Virtual Desktop ne prend pas en charge les images de système d’exploitation x86 (32 bits), Windows 10 Entreprise N ou Windows 10 Entreprise KN.

  • 5 Où sont stockées les données utilisées sur Windows Virtual Desktop ?

    Windows Virtual Desktop est disponible pour tous les emplacements géographiques du cloud Azure. Il est donc tout à fait possible de stocker les données en France selon vos besoins. Nos administrateurs choisiront l’emplacement de stockage de vos données utilisateurs au moment de la création des machines virtuelles du pool d’hôtes et des services associés.

    Si vous êtes implantés dans plusieurs pays, il peut être intéressant d’envisager de géolocaliser certains serveurs WVD dans les pays où sont localisés certains groupes d’utilisateurs.

  • 6 Comment doit-on gérer les dossiers partagés ?

    Les dossiers partagés sont souvent gérés, en local dans l’entreprise, au sein d’un serveur de fichiers via un partage réseau. Les utilsateurs accèdent à ces partages par des lecteurs réseaux.

    Il serait tentant de reproduire le même processus dans un environnement Windows Virtual Desktop. Néanmoins, pour les usages bureautiques nous préconisons d’utiliser la puissance de SharePoint et de OneDrive et des 1000Go de stockage inclus gratuitement dans les abonnements Microsoft 365 Business et supérieurs. Dans le cas où les accès aux fichiers nécessites des perormances spécifiques et où les fonctionnalités de collaboration offertes par SharePoint ne sont pas nécessaire, il est possible de mettre en place du stockage dans Azure File Share compatible avec les OS Windows, mac OS et linux en SMB 3.0 sur HTTPS. Vous pouvez aussi déployer une VM en mode serveur de fichiers conventionnel.

  • 7 Qu’est-ce que Windows 10 Entreprise Multisession ?

    Windows 10 Entreprise Multisession, (anciennement Windows 10 Entreprise pour bureaux virtuelsest un nouvel hôte de session Bureau à distance qui permet d’exécuter plusieurs sessions utilisateurs simultanéesce qui était auparavant seulement possible avec Windows Server. Cette fonctionnalité offre aux utilisateurs une expérience complète sous Windows 10 et permet de tirer parti des avantages économiques du multisession.

    Le multisession permet aussi d’utiliser des licences Windows 10 par utilisateur déjà souscrites plutôt que des licences d’accès client (CAL) pour les services de bureau à distance. Ainsi les licences Microsoft 365 F1, Business, E3 et E5 intègrent à la fois la CAL d’accès au service Windows Virtual Desktop et la licence OS Windows 10. Il n’est donc pas utile, pour les serveurs constituant la ferme WVD, d’y inclure une licence OS Serveur. 

  • 8 Combien d’utilisateurs peuvent simultanément ouvrir une session sur Windows 10 Entreprise multisession ?

    Le nombre de sessions simultanées dépend des ressources matérielles de l’infrastructure mise en place (processeurs virtuels, mémoire, disque et processeur graphique virtuel), ainsi que de la manière dont vos utilisateurs exploitent leurs applications lorsqu’ils sont connectés à une session et de la charge de travail de votre système.

    Nos ingénieurs vous indiqueront le niveau de ressources serveurs nécessaire en fonction des besoins de vos utilisateurs. Nous vous proposons ci-dessous les grandes lignes du dimensionnement.

  • 9 Comment peut-on imprimer depuis une application distante ?

    Une fois connecté à votre bureau distant via le client Virtual Desktop les imprimantes locales remontent sur la session distante et vous pourrez sélectionner l’imprimante locale ou réseau de votre choix.

    Via un accès WEB au travers d’un navigateur HTML 5, une demande d’impression générera automatiquement une version PDF de votre document qui s’ouvrira alors dans un autre onglet ou dans votre application PDF Viewer. Vous pourrez ensuite lancer l’impression.

  • 10 Comment sont stockés les profils Utilisateur ?

    Les profils des utilisateurs, sur le service WVD, sont gérés par des conteneurs FSLogix afin d’assurer une itinérance des profils entre les serveurs non-persistants. 

  • 11 Doit-on ouvrir le port 3389 pour utiliser le service Windows Virtual desktop ?

    Non, il n’est pas nécessaire d’ouvrir le port 3389 car le protocole de connexion au service Windows Virtual Desktop n’utilise pas le port 3389 mais le protocole/port HTTPS/443. 

  • 12 Comment définir la charge de travail nécessaire ?

    Afin d’optimiser votre investissement sur le service Windows Virtual Desktop, il est essentiel de dimensionner votre environnement serveur en fonction des besoins de vos utilisateurs tout en limitant vos dépenses. 

     

    Le dimensionnement de votre environnement serveur comprend principalement 3 grands facteurs : 

    – Les types d’applications utilisés : en fonction de la puissance de calcul nécessaire, certaines applications consomment plus de ressources que d’autres (par exemple les applications de saisie de texte tel que Word consomment beaucoup moins de ressources que des applications de création graphique comme Adobe Photoshop) ;

    – Le niveau de bande passante minimale recommandée pour une expérience utilisateur fluide ; 

    – La nécessité de passer par des serveurs graphiques (pour les logiciels métiers type CAO, DAO,FAO…). 

     

    Nos ingénieurs certifiés Microsoft vous accompagneront dans le meilleur choix de configuration en fonction des besoins de vos utilisateurs et de votre budget.

     

    De plus sachez que dans le cadre de notre service de support avancé, nous mettons en place la supervision des usages des utilisateurs et de la charge des serveurs Virtual Desktop afin d’optimiser vos investissements pour des performances maximales. 

  • 13 Peut-on installer le logiciel métier sur le serveur Windows virtual desktop ?

    Pour un usage optimal il est fortement recommandé de dédier un serveur (VM) pour héberger le logiciel métier plutôt que de l’installer directement sur le serveur qui fournit le service Virtual Desktop.

    D’un point de vue prix, la séparation des rôles des VM (une pour le rôle Virtual Desktop et une autre pour executer l’application métier) n’a que peu d’impact car au lieu de devoir prendre un seul serveur avec plus de RAM et de CPU, ces ressources vont être réparties sur deux VM (ou plus).

    Cela permet d’améliorer considérablement la fiabilité, la maintenabilité et l’évolutivité des services fournis.

     

  • 14 Comment utiliser une base de données SQL avec Windows Virtual Desktop ?

    Si vous avez besoin de mettre en place une de base de données comme par exemple SQL Server ou MySQL, vous avez deux possibilités de déployer :

    – Un serveur sur lequel est installé le moteur de base de données

    ou

    – Un service Azure SQL, Azure MySQL ou PostgreSQL

    Si vous n’avez pas l’habitude des services Cloud de base de données (Instance managée, Pool élastique, Base de données unique), n’hésitez pas à nous contacter.

Contactez-nous par mail

ou par téléphone au : +33 (0)2 51 831 839