Azure BackupSauvegardez vos données professionnelles dans le Cloud

Tout savoir sur Azure Backup avec Openhost

  • 1 Peut-on sauvegarder des Stations de Travail (ordinateur personnel) Windows ?

    L’agent MARS est compatible à partir de Windows 7 sur l’ensemble des versions ultérieures. Pour les versions serveur, la compatibilité débute à partir de Windows Server 2008 SP2.

     

  • 2 Peut-on sauvegarder des Stations de Travail (ordinateur personnel) MacOS ?

    Les postes fonctionnant sous MacOS ne sont pas compatibles avec Azure backup.

  • 3 Peut-on sauvegarder des Stations de Travail (ordinateur personnel) Linux ?

    Les postes fonctionnant sous Linux ne sont pas compatibles avec Azure backup.

  • 4 Peut-on sauvegarder SQL Serveur sur un serveur local ?

    La sauvegarde de serveur SQL fait partie de la catégorie Azure Backup Server car il n’est plus ici question de simples fichiers. Cette brique supplémentaire est possible mais requiert une étude approfondie de votre installation.

  • 5 Peut-on sauvegarder l’intégralité d’une VM (image complète) ?

    La sauvegarde du serveur complet fait partie de la catégorie Azure Backup Server car il n’est plus ici question de simples fichiers. Cette brique supplémentaire est possible mais requiert une étude approfondie de votre installation.

  • 6 Que se passe t-il si l’instance à sauvegarder dépasse le seuil de 50Go ?

    Si vous avez souscrit un abonnement pour une instance à sauvegarder de moins de 50 Go et que cette instance vient à dépasser les 50Go…. => que se passe t-il ?

    Lors du dépassement du premier quota de 50GO, vous passez sur le plan supérieur qui se compose de “tranches” de 500GO. La tarification se base ensuite sur 2 critères : le nombre de tranches de 500GO + le cout du stockage utilisé.

     

    Exemple : si vous avez 1,2 To de données dans une instance spécifique, le coût correspond à 25,30 € plus le stockage consommé. Vous êtes facturés 8,44 € pour deux incréments de 500 Go et 8,44 € pour les 200 Go de données restants.

  • 7 Comment reconstruire un serveur local avec les sauvegardes Azure Backup ?

    Si vous avez définitivement perdu l’intégralité de votre serveur local (panne ou vol) et que vous devez remettre en service un nouveau serveur, vous allez devoir récupérer vos données présentes dans Azure Backup.

    – Recréer un serveur

    – Installer l’agent Azure Backup

    – Transférer depuis un point de sauvegarde (fichiers seuls ou image complète)

  • 8 Que se passe t-il quand le quota de sauvegarde est atteint ?

    Il n’y a pas de quota limitant les sauvegardes. Ainsi vos sauvegardes ne seront pas loquées ou stoppées, elles seront toujours effectuées.

    Néanmoins, pour contrôler vos coûts vous pouvez mettre en place des notifications ou des alertes sur votre consommation de stockage.

  • 9 En cas de problème est-il possible de recevoir des messages d’alertes ?

    Le système d’alerte est inclus dans Azure backup. Il vous permet d’être alerté en temps réel lorsqu’une anomalie se produit sur vos sauvegardes.

  • 10 Qui a le droit de faire des restaurations de fichiers ?

    Les restaurations se font coté serveur, il faut donc avoir les droits de se connecter sur le serveur et lancer la console Azure Backup pour restaurer des fichiers.

  • 11 Avec Azure backup est-il nécessaire de conserver le versioning de fichier offert dans Windows 10 et Windows Server ?

    Il s’agit de deux fonctionnalités différentes répondant à des besoins différents.

    Le versioning de fichier offert par Windows permet à un utilisateur de revenir sur une version antérieure d’un document dans le cas où il aurait fait une erreur de manipulation.

    La sauvegarde externalisée d’Azure Backup permet de sortir les fichiers de l’environnement de travail ou de production et d’avoir des copies dans une zone de stockage spécifiquement sécurisée.
    Les utilisateurs non pas accès aux sauvegardes , seul le référent informatique du client ou sa direction informatique peut effectuer une restauration de fichier.

  • 12 Où sont restaurés les fichiers lors d’une récupération depuis Azure Backup ?

    Lors d’une restauration, le choix est laissé à l’administrateur d’écraser les fichiers présents sur le serveur ou d’en créer des copies.

  • 13 Peut-on réduire le nombre de rétention ?

    Dans le cas où le volume de stockage consommé est trop important (donc facture trop importante) et que vous souhaitez réduire le nombre de point de restauration, les points les plus anciens sont supprimés pour ne garder que la période de rétention choisie.

    Attention, cette action est irréversible ! Si vous ré-augmentez la période de rétention, les anciens points de sauvegarde ne seront pas restaurés.

  • 14 Peut-on télécharger un fichier ou un dossier depuis la console de sauvegarde Azure Backup ?

    La restauration se fait depuis la console serveur, il n’est donc pas possible de transférer des données directement depuis la console en ligne.

  • 15 Les données sont elles sécurisées ?

    Les données sont chiffrées en local sur le serveur ou la station de travail avant d’être téléchargées vers votre zone de stockage sur Azure backup.

    Pour récupérer vos données vous ne devez donc pas perdre la clé de chiffrement que avez utilisé lors de l’installation de l’agent de sauvegarde sur votre serveur.

  • 16 Où sont stockées les données des sauvegardes ?

    Les données de vos sauvegarde sont stockées au sein du service Azure de Microsoft en France. Ces données ne sont pas accessibles au travers des autres outils disponibles dans Office 365 comme par exemple OneDrive, SharePoint et Teams. Ces données étant critiques, puisque contenant vos sauvegardes, elles ne sont accessible qu’aux personnes habilitées.

Contactez-nous par mail

ou par téléphone au : +33 (0)2 51 831 839